Consommer le raisin sous toutes ses formes

Le fruit de la vigne, de sa forme brute au déchet valorisé

À peine cueilli, sec, en jus ou en vin, nous savourons le raisin sous différentes formes, et cela tout au long de la journée. Pour autant, celui-ci est une ressource encore plus précieuse et polyvalente que nous ne l’imaginons. Si nous vous disions qu’il peut être utilisé comme carburant ou comme cuir dans l’industrie textile, le croiriez-vous ? 
Plongeons ensemble dans l’univers de la vigne et découvrons les multiples façons de consommer le raisin, de la plus évidente à la plus originale !

Consommer le raisin dans notre quotidien

Bacchus en cuisine

Il y a 6 000 ans, le raisin se consommait déjà sous sa forme originelle. Petit à petit, les êtres humains, NOUS, avons découvert le potentiel de ce fruit. Il s’apprécie sous des formes bien différentes : en jus, en vin, en confiture, en grappe ou secs, etc. Autant apprécié par les pâtissiers que par les chefs étoilés, le raisin se marie parfaitement avec des plats salés comme le tajine ou le foie gras ou sucrés comme le baba au rhum. Il ravira le palais des friands de sucré-salé. 

En entrée ou en dessert, au petit déjeuner ou à l’apéro, dans les tons rouges, blancs, jaunes, rose ou violets, les manières de le savourer sont infinies ! 

Si la consommation de la chair reste la plus commune, les pépins et la feuille occupent aussi une place privilégiée dans notre gastronomie. L’huile de pépins de raisin constitue une excellente alternative aux autres huiles de cuisson, faible en acides gras saturés et riche en acides gras insaturés. La feuille de vigne, quant à elle, est particulièrement utilisée dans la cuisine turque et grecque. Une fois enveloppés, les aliments se parfument d’une saveur acidulée pendant la cuisson. 

Consommer le raisin sous toutes ses formes

De la grappe aux cosmétiques

Source de fibres, riche en antioxydants, en vitamine B, en potassium et en fer, le raisin possède de nombreuses vertus nutritionnelles. Sa consommation aurait des effets positifs sur la prévention des maladies cardio-vasculaires en améliorant la capacité antioxydante du sang et en baissant le taux de cholestérol. Ses vertus se retrouvent également dans les cosmétiques. La marque française Caudalie a d’ailleurs fait de la vinothérapie sa spécialité. Cette entreprise propose une large gamme de produits cosmétiques réalisés à partir des pépins de raisin, les sarments de vigne et la sève de vigne. Ces trois substances actives aident à prendre soin de sa peau et lutte contre son vieillissement. 

Vous pouvez même adopter les cosmétiques faits maison, à partir du raisin. Une fois, passé à la centrifugeuse, vous n’aurez qu'à mélanger la pulpe et les pépins avec une cuillère de miel. Vous obtiendrez alors une texture granuleuse parfaite pour un gommage. Vous serez séduit par l’odeur de ce soin. N’oubliez pas de sélectionner du raisin bio, c’est toujours meilleur !

Consommer le raisin sous toutes ses formes

Le vinaigre de vin rouge, star des produits ménagers

Le vinaigre rouge est obtenu suite à la fermentation du vin. Vous pouvez lui faire confiance pour venir à bout du tartre et calcaire encrassant votre robinetterie, cafetière, bouilloire et baignoire. Il vous suffira de diluer quelques gouttes dans de l’eau chaude, de verser le liquide sur la zone à nettoyer et de patienter quelques minutes. La magie opère ! Vous donnerez ainsi un véritable coup de neuf à votre intérieur tout en respectant l’environnement. C’est une excellente alternative aux produits chimiques dont les émanations s’ajoutent à la pollution ambiante. Pas de bombe aérosols, pas de pollution de l’eau au chlore et surtout vous préservez votre santé en ne respirant aucun produit toxique. 

Le vinaigre de vin est aussi très efficace pour faire briller votre vaisselle et redonne un coup d’éclat à vos verres à pied et vos couverts en argent. C’est encore une corde de plus à son arc ! 

Le raisin et l'économie circulaire

Le marc de raisin, le nouveau cuir

Chaque année, après les vendanges, les raisins sont pressés pour en extraire le liquide qui sera ensuite servi sous forme de jus, de pétillant ou de vin. Le marc de raisin constitué de la peau, des pépins et des autres résidus est ensuite souvent jeté. Quel gâchis ! Il constitue en réalité un véritable trésor. Une poignée d’entrepreneurs et particuliers ont cessé de le voir comme un déchet et ont compris qu’il représentait une ressource extrêmement intéressante. Chez Zeta, c’est ainsi que nous le percevons : un déchet issu d’un premier procédé de fabrication certes, mais qui une fois revalorisé, deviendra une matière parfaitement exploitable. 

Nous ne sommes pas les seuls sur le marché. Vous aurez peut-être entendu parler de Vegea en Italie ? Cette marque récupère les résidus de grains et la peau du raisin pour en faire du cuir que nous utiliserons sur nos chaussures. Leur cuir est non seulement destiné au secteur de la mode, mais aussi à la décoration et à l'automobile. L’ambition est grande et le futur plein de belles promesses pour le cuir vegan.

Vous n'êtes pas encore convaincus ? Il n’a pourtant que des points positifs. Aussi résistant et esthétique que le cuir animal, cette matière végétale est bien plus respectueuse de l’environnement et des travailleurs que la version classique. 

Pour les adeptes du fait maison, la teinture végétale, à base de raisins rouges permet de réduire le gaspillage tout en teignant un vêtement de manière naturelle. Les pigments de ceux-ci vous permettront de customiser n’importe quelle pièce de votre garde-robe.

Du raisin à la vigne, un éternel recommencement

Certains viticulteurs ont aussi décidé de valoriser le marc qu’ils avaient l’habitude de jeter. Celui-ci, une fois épépiné peut désormais servir d’engrais aux vignes qui produiront la prochaine récolte. Ce compost permet d’améliorer le niveau de matière organique des sols tout en apportant des éléments minéraux dont raffolent les plantes. Le rapport qualité-prix est imbattable. Cet engrais nouvelle génération, utilisé à grande échelle, permettrait au secteur viticole de devenir l’un des leaders en termes d'économie circulaire. Le marc de raisin nous réserve encore de belles surprises. En effet, celui-ci permettrait d'immuniser des végétaux contre les attaques de plusieurs maladies en provoquant une réaction d'autodéfense. Il aurait également une action photo protectrice. Cela entraînerait une diminution drastique de l’emploi des pesticides dans les vignes et champs.

Un vignoble, des centaines d'opportunités

Un énorme travail de recherche et développement est effectué pour valoriser ce déchet. Certains véhicules roulent désormais au bioéthanol, obtenu à partir de la distillation de résidus de viniques. Même en prenant en compte les émissions liées à la production de ce biocarburant, il représenterait une réduction de plus de 85 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport au diesel. Dès 2019, le département du Gard avait autorisé la mise en circulation de bus utilisant le bioéthanol issu du marc de raisin. La Charente-Maritime, Montpellier, Bordeaux n’ont pas tardé à lui emboîter le pas. 

Des chercheurs d’une université américaine ont récemment inventé un procédé permettant de recycler les déchets viticoles en additif écologique pour réduire l’impact environnemental des sels de voirie utilisés pour dégeler la chaussée. Ceux-ci sont très nocifs pour l’environnement, car ils endommagent les infrastructures et contaminent l’eau en se déversant dans les rivières et en s’infiltrant dans les nappes phréatiques. Incorporer les peaux de raisins, transformées en solution chimique non-toxique aux sels de voirie permettrait de réduire considérablement leur utilisation. Encore une preuve que l'économie circulaire prend le pouvoir de la filière viticole, l’entreprise Nomacorc devrait bientôt proposer à la vente des bouchons fabriqués à partir de marc de raisin.

Consommé par des milliards de gens à travers le monde sous forme solide ou liquide. Emblème du savoir-faire français. Modèle en matière d'économie circulaire dans un monde où croit notre conscience environnementale. Plébiscité en gastronomie pour son goût et ses vertus, utilisé dans les cosmétiques pour ses propriétés anti-âge. Quel autre fruit pourrait se vanter d’un tel palmarès ?

Pour plus de détails, sur le cuir végétal, à base de marc de raisin, découvrez notre article sur le sujet : le cuir de raisin, qu’est-ce-c ’est ? 

 

Rédigé par Pauline Bercon